Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Ministère de l'Intérieur et à la Grande Région

URL: http://www.mi.public.lu/actualites/2017/06/Colloque2017/index.html

Retour vers la page d'origine

Dans le cadre de la réforme des services de secours, le ministère de l’Intérieur et l’Administration des services de secours ont invité au «Colloque des cadres» qui a eu lieu le 29 juin 2017 en présence du ministre de l’Intérieur, Dan Kersch.

Réunissant plus de 270 participants, le colloque des cadres est une séance d’information qui s’adresse aux responsables des unités de secours de la Protection civile et des services d’incendie et de sauvetage communaux.

Le colloque a offert une plate-forme pour des échanges de vues intensifs sur les défis actuels et futurs liés à la réforme des services de secours. Il a été l’occasion pour le ministre Dan Kersch d’informer sur l’état d’avancement de la réforme et de répondre aux questions et aux préoccupations des acteurs concernés.

Dans son introduction, Paul Schroeder, directeur de l'Administration des services de secours, a repassé en revue le travail effectué au cours de l'année écoulée en vue de la mise en place du Corps grand-ducal d’incendie et de secours (CGDIS) prévue pour l’année prochaine. Il a remercié tout un chacun pour leur implication exemplaire, en soulignant la compréhension des membres des services de secours à l'égard des nombreux changements en cours.

Colloque des cadres2017

La transition vers le CGDIS

Un point d’étape de la réalisation d’un projet d’établissement a été présenté. Ce travail de planification vise à recenser et ordonner toutes les actions nécessaires à la transition vers le CGDIS, puis à sa mise en place et enfin à sa gestion et à son évaluation. Il s’agit d’expliquer aux cadres du futur CGDIS l’idée générale du processus et plus particulièrement les objectifs et sous-objectifs à atteindre par la réalisation des actions recensées, pour créer et faire vivre le CGDIS. Ainsi, ils pourront totalement adhérer au projet et valoriser leurs actions auprès de la population du pays.

Le quotidien des futurs CIS en pratique

Pour un fonctionnement à succès du CGDIS, il faut parcourir des étapes préliminaires au niveau structurel, budgétaire, logistique et administratif. Pour la reprise des meubles et immeubles appartenant aux communes, à l’État ou encore à des tiers, des conventions seront conclues et décideront de leur sort. Concernant les immeubles, ces derniers pourront faire l’objet d’une reprise en pleine propriété ou d’une mise à disposition. Jusqu’à l’intégration complète, il revient aux administrations communales de prendre en charge les frais courants, qui seront remboursés par le CGDIS. Dès l’intégration, le CGDIS bénéficiera d’une structure zonale et choisira les solutions les plus adaptées pour l’entretien des immeubles ainsi que pour l’organisation budgétaire, dont la facturation, logistique et administrative.

Les missions du service du volontariat

Sous la supervision directe du directeur de la coordination des opérations, il est institué un service du volontariat et de la promotion des jeunes pompiers qui a pour mission de promouvoir et de valoriser le volontariat auprès du grand public, de promouvoir le recrutement et la fidélisation des jeunes pompiers et d’être l'interlocuteur privilégié des pompiers volontaires. Ce service a en outre la fonction de soutenir les initiatives des centres d’incendie et de secours et des groupes d’intervention spécialisés dans leur politique de recrutement de nouveaux volontaires et de contribuer à une gestion prospective et dynamique de la ressource humaine volontaire et de mettre en œuvre toute action visant à la maintenir. Un des grands enjeux est d’initier et de développer toutes les mesures qui contribuent à maintenir et améliorer la disponibilité des pompiers volontaires.

La validation des acquis de l’expérience et la reconnaissance des diplômes

Pour éviter un ralentissement du recrutement, le CGDIS mettra en place une procédure de reconnaissance d’attestations, de titres et de diplômes qui pourra donner lieu à une reconnaissance de ces titres, étrangers ou non, comme équivalents aux diplômes luxembourgeois permettant d’accéder à un emploi ou à des activités. Une procédure de validation des acquis de l’expérience sera également mise en place. Il s’agit de reconnaître les acquis d’expérience ainsi que les acquis sociaux en vue d’être dispensé de tout ou partie d’une formation.

Présentation du projet CNIS avec ses infrastructures de formation

Le Centre national d’incendie et de secours (CNIS) abritera la direction du futur établissement public, le Corps grand-ducal d’incendie et de secours (CGDIS) ainsi que l’Institut national de formation des secours, qui sera l’entité compétente pour la formation des pompiers professionnels et volontaires. Le CNIS sera aussi le siège du centre d’incendie et de secours de la Ville de Luxembourg et constituera ainsi le noyau de l’organisation des services de secours au niveau national. Lors du colloque des cadres, le projet, son état d’avancement ainsi que les installations techniques du plateau technique ont été présentés.

La nouvelle génération des ambulances

En vue de la mise en fonction du CGDIS, le Service d’incendie et d’ambulances de la Ville de Luxembourg et l’Administration des services de secours ont décidé de l’acquisition d’une nouvelle génération d’ambulances. Douze véhicules ont été commandés. L’uniformisation du parc des véhicules est nécessaire afin de répondre au mieux aux besoins opérationnels des pompiers professionnels et volontaires lors des interventions. Plus encore, l’uniformisation améliore l’ergonomie du personnel et augmente la qualité du service auprès de la personne nécessitant les services de secours.

Recrutement de 50 pompiers professionnels

Après le recrutement de 22 nouveaux collaborateurs au cours des derniers mois au sein de l’Administration des services de secours, 50 pompiers professionnels supplémentaires seront engagés en 2017.

Ces agents seront ensuite repris par le futur établissement public.

Dernière mise à jour de cette page le 30-06-2017.
Copyright Ministère de l'Intérieur et à la Grande Région

Retour vers la page d'origine